• Home
  • Lifestyle
  • Comment avoir la force et la confiance en soi pour avancer dans la vie.
Cheveux afro,

Comment avoir la force et la confiance en soi pour avancer dans la vie.

«De toute façon, je ne vais pas te nourrir cent-sept ans…et puis, tu ne feras jamais rien de ta vie!…D’ailleurs, si j’avais su, j’aurai mieux fait de te laisser croupir dans ton pays…»

Cela tombait toujours comme un couperet, une phrase, des mots qui font mal. Ces mots que j’ai entendu toute mon enfance et mon adolescence. Ces mots, ces gestes avec lesquels on se construit…où pas. Ces mots, c’étaient ceux de ma mère…parmis tant d’autres. Ces mots sont devenus des maux et c’est avec eux, que je me suis construit.
Vous devez probablement vous demander pourquoi je vous parle de cela ? Je me suis souvent posé la question; Mais d’où vient cette confiance ou non confiance? Pourquoi certaines personnes ont cette faculté à croire plus en elles que d’autres? A s’estimer mieux que d’autres? Pourquoi ?

Pourquoi, je n’avais pas confiance en moi?

La réponse est là. A mon sens, notre vie d’adulte se joue dès l’enfance, et croyez moi, je suis bien placée pour en témoigner.

D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais eu confiance en moi, C’est vrai que je n’ai pas forcément eu la chance de grandir et d’avancer sous l’amour bienveillant d’une maman aimante. J’ai grandis dans une famille destructurée où mes sœurs et moi étions comme les petites «négresses» ramenées d’ailleurs, qui ternissaient l’image bien trop blanche et campagnarde de ma famille. Je ne faisais pas partie de ces enfants dont l’avis et les sentiments comptaient! Non, j’étais à part…ailleurs…à côté.

Adolescente, j’étais loin d’être jolie, ma mère continuait à m’habiller comme un sac, à me dénigrer et m’humilier. Lorsque parfois, il m’arrivait d’être invitée à une boum (rires! Oui! Oui ! Vous avez bien lu ! Boum, Celles de ma génération comprendront) j’étais de celles que l’on n’invitait jamais, pas assez claire, pas assez blonde…pas assez…tout simplement.
C’est simple, avant, avant 20 ans, au fond de moi, c’est comme-ci je n’existais pas!

Je vous vois bien venir ! A coup de «ohhh la pauvre!» «Mon dieu, c’est horrible…». Arrêtez vous là ! Oui! C’est vrai je n’ai pas eu une enfance rose! Qu’on se le dise! Mais dans tout cela, j’y ai puisé une force, une énergie, ma folie douce et aujourd’hui, probablement une partie de ma CONFIANCE EN MOI. Là où la vie avait détruit, j’ai appris à bêcher, à semer pour un jour récolter. Tout simplement, j’ai su reconstruire.

Gagner ou retrouver la confiance en soit n’est pas toujours facile et est loin d’être aussi simple à réaliser, que ce qui est écrit sur le papier. Il m’a fallu beaucoup de temps pour avoir foi en moi, en ce que je vaux et ce que je suis. Le cerveau est bien complexe, et se charge bien de temps en temps de ramener les petits démons du passé.

IMG_7124

Comment j’ai gagné ma confiance en moi?

Je suis partie de très très bas, je le reconnais. Comme je vous le disais, j’ai souvent eu une estime de moi proche du moins 1000, et me suis souvent demandée, ce que je faisais là et si ma vie réellement, valait la peine d’être vécue. Mais finalement, j’ai su trouver les ressources nécessaires pour avancer, me relever, me battre, atteindre cette sérénité et bienveillance interne dans laquelle, je suis aujourd’hui. J’ai su également voir et saisir ces petites « clés » que la vie m’offraient et mettaient sur mon chemin.

Mes conseils
Quelque soit la vie que vous ayez ou que vous ayez eu, le premier conseil que je pourrai vous communiquer pour avancer sur le chemin de la force et de l’estime de soi c’est:

– Observez

Regardez ce qui vous entoure, observez ces choses positives qui vous arrivent, ces gens formidables que la vie met sur votre chemin et puisez y une force. Servez vous de ces rencontres, de petites opportunités pour vous élever, avancer, vous ouvrir à d’autres univers, communiquer et apprendre. Sortez de votre condition quelle qu’elle soit. On apprend toujours beaucoup d’autrui. A mon sens, l’apprentissage, l’ouverture d’esprit et la connaissance améliorent nos capacités intellectuelles et notre faculté à la réflexion et recherche de connaissances. Pour moi, le savoir est une arme et contribue à la confiance en soit,
J’ai eu la chance dans ma vie de rencontrer des personnes soit issues de milieux complètement opposés au mien, ou simplement ayant des parcours de vie très riches. Issue d’un milieu très modeste, ce fut assez inattendue pour moi. Cela m’a enrichie et m’a donné cet automatisme que je n’avais pas forcément, celui de m’intéresser aux choses. Cela m’a également aidé, à me sentir plus à l’aise dans certaines situations et face à certaines personnes. Tout simplement, à avoir plus confiance.

– Voir le verre à moitié plein

C’est sûr, nous avons toujours cette fâcheuse tendance à plus voir notre verre à moitié vide, qu’à moitié plein. N’oubliez jamais de regarder en arrière. Non pas pour voir ces choses qui vous on fait de la peine! Mais pour observer le chemin que vous avez déjà parcouru et ces choses (même petites) que vous avez déjà réalisé. Apprenez à apprécier ce que vous avez déjà et vous dire que même si il y a mieux (car qu on se le dise! Il y aura toujours mieux!) ce que vous avez n’est quand même pas dégueu.
Je vous assure, cela vous donnera de la force.

– Arrêtez de vous comparer

Non d’une pipe!! Vous êtes vous! Et un point c’est tout! Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas songer à s’améliorer! Non, loin de là. Mais se comparer aux autres est la pire des choses à faire. Cela provoque envie, parfois jalousie (et cela n’est pas forcément bon pour son estime de soi). A l’heure on nous ne vivons plus que par les réseaux sociaux, à l’heure où chacun y va de sa « plus belle vie » (soit disant hein!), « sa plus grosse maison », « sa plus grosse voiture », « son plus beau corps »…que sais-je… il faut faire face, je vous l’accorde! Et l’envie de dupliquer peut être forte. « Moi aussi je veux ressembler à ça…. » STOP! Chacune est unique. Vous êtes unique! Retenez le. Chacun à ce qu’il doit avoir en temps et en heure. Croyez moi.

– Sans limite

Ne mettez pas de limite à vos envies et vos projets. Il vaut mieux avoir essayé, tenté que de regreter et se demander. Sortez de votre zone de confort. VOUS, êtes votre propre limite. Pour ma part, j’y vais étape par étape, je construis les choses dans mon esprit, et ce, peu importe ce qu’en pense les gens. Et d’ailleurs, pour ces fameux gens, mon majeur est à l’honneur. Soyez unstoppable!

– Croyez en vous

Les belles choses, ne sont pas que pour les autres ! Croyez en vous. Ayez foi en ce que vous êtes et ce que vous faites.  Il y aura toujours des personnes pour vous dire que c’est irréalisable, inconcevable, idiot. Des gens pour vous dire que vous n’êtes pas capables, que c’est insensé même impossible! Bah voyons !! Regardez les ces personnes! Telles des vaches dans un près, elles regardent les trains passer. Ne vous laissez pas influencer.Vous, ne regardez plus le train! Montez dans ce train! Et si il le faut même, conduisait! Ce train !

La vie n’attend pas. Elle ne VOUS attend pas! Ne l’oubliez pas.

– Récompensez vous

Les petites victoires, restent des victoires. Comme il n’y a pas de petites économies, il n ‘y a pas de petites victoires. Félicitez-vous d’avoir déjà accomplis certaines choses. Doucement, mais sûrement.

– Faites du trie

Ne vous vous laissez surtout pas noyer par des gens qui vous attirent vers le bas. Apprenez, à ne pas vous entourer et surtout vous encombrer de personnes toxiques. Me concernant, je suis maintenant sans pitance avec qui ne mérite pas mon amitié/amour, et ce, peu importe les liens( famille, amis de longue date etc..). J’aime beaucoup, mais pour me préserver, j’ai appris à m’aimer encore plus. J’ai longtemps nagé pour trouver la surface, et ce n’est pas dans mes plans de vie, de m’entourer de gens toxiques, négatifs et démotivants…j’ai bien mieux à faire. Et croyez moi, sans prétention aucune, je me suffis à moi même. Si je dois être seule pour mieux avancer, alors je serai seule! Pas de problème.

– Smile!

Adoptez la positive attitude!!! Si ! Si !, je vous assure, le positif attire le positif. Je sais que parfois c’est difficile d’y croire. Moi même, il m’a fallut du temps pour l’adopter. Mais je vous assure, ça marche et ça aide! Soyez positif. N’hésitez pas à sourire! Sourire à la vie, sourire aux gens. Temps que vous le pouvez, essayez! Ayez la joie… tant que vous le pouvez! Je vous assure, personne ne sais de quoi son lendemain sera fait, alors…riez! Souriez! Dansez! Aimez! Croyez moi, toutes ces choses donnent de la force et aident pour la confiance en soi.

j’espère que ces quelques conseils, vous aiderons et vous parlerons. Le petit témoignage de départ n’est pas pour faire étalage de ma vie, qui, vous l’aurez compris, avait plutôt mal commencé. Je ne prétends pas un être un exemple à suivre et pour être honnête avec vous, je suis passée par des périodes bien compliquées. Longtemps je me suis dénigrée, longtemps, je n’ai pas eu ou peu confiance en moi. Longtemps, j’ai douté. Et aujourd’hui, à presque 34 ans, je me sent tout autre, comme différente. Un petit pan de mon histoire, simplement pour vous dire, que quoi que vous viviez, quoi que vous traversiez dans votre vie, celle-ci continue de vous appartenir. Ne perdez pas de vue, que tout est toujours possible. Chacun a ses envies et ses espoirs, mais le tout encore une fois, c’est de se battre et d’y croire.

PS:Je terminerai, en disant que la vie est parfois bien faite. Celle-ci m’a amené à 20 ans d’autres parents bienveillants, qui ont largement contribué à mon épanouissement personnel.
Contrairement à ce que me disait sans cesse ma mère, j’ai fais quelque chose de ma vie, je suis infirmière et je suis aussi la femme que je suis aujourd’hui. Et ça, j’en suis fière. Et surtout, je l’ai fait sans elle. Parce que peut-être, un tout petit peu, je croyais déjà en moi.

Alexandra

9 Comments

    • Alexandra

      28 juillet 2016 at 7 h 56 min

      Ahahah!! je sais que j’ai eu du mal à l’intégrer! Et pourtant c’est pas faute de me l’avoir rabaché!!!
      Merci pour ton compliment et merci pour ton amitié précieuse. Bisous

      Répondre
  • Ladjoumoise

    28 juillet 2016 at 7 h 28 min

    Merci pour ce texte, je me rends compte que je suis pas seule à battre aujourd’hui j’ai 35 ans divorce 2 enfants et repris les études et je suis bien j’ai fait le tri autour de moi et un jour après l’autre j’avance la tête haute. soit fière de toi ma belle

    Répondre
    • Alexandra

      28 juillet 2016 at 7 h 55 min

      De rien! Et je suis contente que ce texte face écho en toi. Les décisions les meilleures pour nous, ne sont pas forcément les plus faciles. Tu as décidé de mener ta vie dans la direction que tu voulais…et tu verras, quand tout sera fini, tu n’en seras que plus fière. Je t’embrasse bien fort!

      Répondre
  • Goundette

    23 août 2016 at 18 h 26 min

    Quel beau témoignage merci de te livrer ( je sais que ce n est pas évident! ).j aime beaucoup ton blog et tes photos!
    comme toi je suis parisienne (enfin presque )et comme toi trentenaire et infirmière!

    Répondre
  • Bénédicte

    19 mars 2017 at 0 h 19 min

    Je viens de découvrir ton blog, et je le trouve transpirant de sincérité et d authenticité. Cet article m’a beaucoup touché. Merci pour le partage !

    Répondre
    • Alexandra

      27 juillet 2017 at 15 h 31 min

      Coucou Bénédicte, je lis seulement ton commentaire, car j’avais un peu laissé le blog de côté pendant plusieurs. Ton message, me fait très plaisir et m’encourage encore plus à reprendre. Je te fais une grosse bise

      Répondre

Répondre à Jess Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.